Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
HISTOIRESDEFAMILLES

Articles récents

le mouchoir

23 Juillet 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #2- CHRONIQUES FLORENTINES

le mouchoir

Avant de devenir un accessoire "hygiènique", le mouchoir a été un status symbol...

Grace aux oeuvres d'art qui représentent les "vetements" portés durant les siècles passés, nous pouvons retrouver ce petit morceau de tissu de coton ou de lin (quelquefois en soie) dans presque tous les tableaux représentants des personnages illustres. Il ne servait pas encore à se moucher mais était un gracieux petit objet parfumé et orné de dentelles....

Sur le portrait de Lorenzo IL Magnifico peint par Vasari, on le voit attaché à la ceinture et tenu par la main du prestigieux personnage.

Ghirlandaio peint (en 1488) Giovanna Tornabuoni avec entre les mains un précieux mouchoir en soie pour souligner symboliquement ses nobles origines...

le mouchoir
dans la chapelle tornabuoni dans l'église de sainte Marie Nouvelle à Florence les dames en visite ont un mouchoir...

dans la chapelle tornabuoni dans l'église de sainte Marie Nouvelle à Florence les dames en visite ont un mouchoir...

Voir les commentaires

à l'ombre des 15 tours...

16 Juillet 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #2- CHRONIQUES FLORENTINES

à l'ombre des 15 tours...à l'ombre des 15 tours...
à l'ombre des 15 tours...à l'ombre des 15 tours...
à l'ombre des 15 tours...à l'ombre des 15 tours...à l'ombre des 15 tours...
à l'ombre des 15 tours...à l'ombre des 15 tours...
à l'ombre des 15 tours...

Tout le monde sait que "tous les chemins mènent à Rome"... et justement la via Francigena ou voie des Français est un de ces chemins que les pélerins empruntaient pour arriver à Rome et prier sur la tombe de St Pierre. En vérité le chemin partait d'Angleterre, précisément de Canterbury. Dans un article précédent, j'en ai amplement parlé:

ici http://miniter.over-blog.com/article-5293512.html

Donc sur cette voie très utilisée au Moyen Age, les pélerins trouvaient San Gimignano une libre commune agricole productrice de vins et de safran, qui commerçait aussi la laine et atteignait les 13000 habitants (aujourd'hui ils sont environ 8000). Après la terrible épidémie de peste de l'an 1348, quelques unes de ses tours croulèrent et de nombreuses maisons furent abattues ou bien abandonnées. C'est sans doute pourquoi son centre historique est resté intact et est arrivé jusqu'à nos jours comme congelé à la période du Moyen Age; il est aussi devenu patrimoine de l'humanité de L'UNESCO, ce qui y attire chaque année des millions de touristes.

On peut visiter de nombreuses églises ( dont San Jacopo al Tempio) et une des plus antiques pharmacies de la Toscane "la spezeria" avec sa "cuisine" où on préparait les médicaments(essences et distillés à la base des remèdes ) produits avec les herbes du potager l'"orto di Santa Fina" et la "boutique" où on les vendait...

Pour les amateurs de vins, la visite au musée de la "vernaccia" (le plus connu de la région) ne peut manquer, il se trouve au sommet de la ville dans une belle demeure nommée Rocca di Montestaffoli...

Voir les commentaires

Le jeu du ballon depuis le moyen âge

25 Juin 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #2- CHRONIQUES FLORENTINES

devant l'église de la Sainte Croix (Santa-croce)
devant l'église de la Sainte Croix (Santa-croce)

On raconte que, durant le siège de Florence, en 1530, les florentins ont joué un match de foot (aujourd'hui on l'appelle historique) sur les murs qui protégeaient la ville, pour démontrer aux ennemis qu'ils ne les craignaient guère. Et ce match historique, joué des milliers de fois depuis, se déroule encore en toutes occasions tristes ou joyeuses et est devenu un peu, le symbole de la ville...

Depuis 5 ou 6 siècles, ce jeu, qui est l'aieul du foot-ball, enthousiasme les foules ...touristes et florentins unis par la meme passion... dechainée...

Mais depuis peu, on a établi un nouveau réglement qui limite les occasions de violence provoquées par les rivalités des quartiers. Au cours des célébrations de la fete de Saint Jean, le patron de Florence, a lieu cette espèce de jeu à mi-chemin entre le foot et le rugby ou le seul but est porter le ballon dans le panier dressé au fond du terrain, derrière chaque équipe.

Il existe un traité du XVI ° siècle de Giovanni dei Bardi intitulé "Discours sur le jeu du ballon florentin" qui décrit très bien que le seul but du jeu est de placer le ballon dans le camp ennemi: on appelle CACCE ces buts obtenus avec force et violence,

Autour de ce match se déroulent des manifestations hautes en couleur : défilé en costumes historiques avec musiques et danses, un cortège animé par un capitaine à cheval et des représentants des charges importantes de la ville, tous en costumes d'époque, qui en font un spectacle à ne pas perdre...

Le jeu du ballon depuis le  moyen âge
Le jeu du ballon depuis le  moyen âgeLe jeu du ballon depuis le  moyen âgeLe jeu du ballon depuis le  moyen âgeLe jeu du ballon depuis le  moyen âgeLe jeu du ballon depuis le  moyen âge
tous les coups sont permis !

tous les coups sont permis !

Voir les commentaires

le petit vieux

25 Juin 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #3-LE JARDIN DES DELICES

le petit vieux

Lui , il a 11 ans. il a été un excellent chasseur avec un pedigree de champion... maintenant c'est la retraite. l'équivalent de 66 ans pour un homme...

Voir les commentaires

le petit nouveau

25 Juin 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #3-LE JARDIN DES DELICES

il fait chaud on ahère....
il fait chaud on ahère....

Il n'a que quelques mois, il est roux, il remue continuellement, il apprend à etre propre...il s'effondre de sommeil de temps en temps... c'est le nouveau maitre de la maison

le petit nouveau
Voir les commentaires

les bronzes

30 Mars 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #2- CHRONIQUES FLORENTINES

En plein centre de Florence dans un "palais " célèbre, il Palazzo Strozzi, une exposition de bronzes parmi les plus grands chefs d'oeuvre de la Grèce antique est ouverte depuis le 14 mars et fermera ses portes le 21 juin prochain.

50 oeuvres en bronze sont exposées qui racontent le développement artistique en Grèce du

IV ° au I° siècle avant J-C avec le dynamisme et le naturalisme des portraits dont l'expression psychologique affirme le style.

L''expo "Potere e Pathos" est organisée par la Fondation Palazzo Strozzi le.J Paul Getty Museum di Los Angeles et la National Gallery of Art de Washington

Voir les commentaires

back to future ...

14 Mars 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #6-BLA BLA BLA

Voir les commentaires

clet et la street art

10 Mars 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #2- CHRONIQUES FLORENTINES

"Mon objectif... c'est de stimuler la reflexion, l'imagination, et le sens critique"

ce sont les déclarations de Abraham Anaclet dit CLET l'artiste qui depuis quelques années "enjolive" les panneaux de signalisation et autres indications dans les rues et routes de Toscane...Les autorités laissent faire jusqu'au moment où les stickers appliqués sur les panneaux ne respecteront plus le sens de l'information et alors...Pour le moment tout va bien, on a de sympathiques oeuvres d'art qui font sourire en ces temps moroses...

clet et la street art
Voir les commentaires

stibbert

8 Mars 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #2- CHRONIQUES FLORENTINES

Ce nom ne rappellera pas grand-chose à la mémoire des lecteurs. Et pourtant Frédérick Stibbert est un des plus importants collectionneurs du XIX° siècle.

Né à Florence en 1838, de mère toscane Giulia Cafaggi, il est cependant citoyen anglais, son père Thomas, militaire de carrière, a accumulé un immense patrimoine ajouté à celui du grand- père lui aussi militaire dans l'armée de la compagnie des indes au Bengale. Riche donc à ne plus savoir que faire de ses avoirs, il se lance dans le collectionnisme. Sa villa de Montughi ne suffisant plus à contenir les objets récoltés au cours de ses voyages, il achète donc une autre maison: la villa Bombicci . A sa mort, il laisse ses collections et sa villa à la ville de Florence pour y faire un musée à son nom. Ce qui fut fait...

Le musée contient une collection d'armes de plus de 36000 objets. Le visiteur est projeté dans un monde de capes, d'épèes, de cavaliers, d'armures, d'étendards provenant du monde entier (du monde islamique au Japon ..). Mais on y trouve aussi du mobilier, des étoffes, des livres, des vêtements comme ceux portés par Napoléon pour son couronnement comme roi d'Italie. On remarque aussi une collection de cuirs du XVIII° siècle peints et finement travaillés.

Les visiteurs peuvent aller se perdre dans un jardin traversé par de romantiques allées et au milieu d'un parc avec statues, temple égyptien etc, visiter aussi "La Limonaia" projetée par l'architecte Poggi où se trouvent des plantes exotiques....un enchantement!

stibbertstibbertstibbertstibbert
Voir les commentaires

david

3 Mars 2015 , Rédigé par GABY Publié dans #2- CHRONIQUES FLORENTINES

david

Le David naît au cours de l'année 1505, sculpté par un Michelange d'environ 30 ans et on le met tout de suite devant le palais vieux, il Palazzo Vecchio à Florence. C'est un triomphe, on est plein d'attention pour lui, on en fait même des copies dont une en bronze en 1873 placée au centre d'une immense place, il piazzale Michelangelo qui domine Florence...

La même année, on transporte la statue originale en marbre à l'abri, dans la Galleria dell'Accademia où passent des milions de touristes qui viennent l'admirer de très près. Il y a quelques mois, à la suite d'un léger tremblement de terre, on a décidé de mettre la statue sur un socle antisismique...

Le plus ancien "résident" de Florence et le plus admiré a recu pourtant beaucoup de critiques!

Le roi d'Israel aurait, dit-on les mains trop grosses et la tête disproportionnée... mais on le sait ce fut fait pour que la statue, vue de loin et depuis le bas, reprenne dans cette perspective ses proportions exactes...

Voir les commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>