Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le jeu du ballon depuis le moyen âge

par GABY 25 Juin 2015, 17:54 2- CHRONIQUES FLORENTINES

devant l'église de la Sainte Croix (Santa-croce)
devant l'église de la Sainte Croix (Santa-croce)

On raconte que, durant le siège de Florence, en 1530, les florentins ont joué un match de foot (aujourd'hui on l'appelle historique) sur les murs qui protégeaient la ville, pour démontrer aux ennemis qu'ils ne les craignaient guère. Et ce match historique, joué des milliers de fois depuis, se déroule encore en toutes occasions tristes ou joyeuses et est devenu un peu, le symbole de la ville...

Depuis 5 ou 6 siècles, ce jeu, qui est l'aieul du foot-ball, enthousiasme les foules ...touristes et florentins unis par la meme passion... dechainée...

Mais depuis peu, on a établi un nouveau réglement qui limite les occasions de violence provoquées par les rivalités des quartiers. Au cours des célébrations de la fete de Saint Jean, le patron de Florence, a lieu cette espèce de jeu à mi-chemin entre le foot et le rugby ou le seul but est porter le ballon dans le panier dressé au fond du terrain, derrière chaque équipe.

Il existe un traité du XVI ° siècle de Giovanni dei Bardi intitulé "Discours sur le jeu du ballon florentin" qui décrit très bien que le seul but du jeu est de placer le ballon dans le camp ennemi: on appelle CACCE ces buts obtenus avec force et violence,

Autour de ce match se déroulent des manifestations hautes en couleur : défilé en costumes historiques avec musiques et danses, un cortège animé par un capitaine à cheval et des représentants des charges importantes de la ville, tous en costumes d'époque, qui en font un spectacle à ne pas perdre...

Le jeu du ballon depuis le  moyen âge
Le jeu du ballon depuis le  moyen âge
Le jeu du ballon depuis le  moyen âge
Le jeu du ballon depuis le  moyen âge
Le jeu du ballon depuis le  moyen âge
Le jeu du ballon depuis le  moyen âge
tous les coups sont permis !

tous les coups sont permis !

commentaires

Quichottine 07/12/2015 11:47

Je découvre ici que tu étais malade... J'en suis désolée.
Mais il n'empêche.
Je suppose qu'avec la nouvelle version d'OB, tu as publié un certain nombre d'articles sans en aviser tes lecteurs habituels.

gaby 28/06/2015 19:29

a droite de ma page il y a les catégories tu vas sur le 1)genealogie les origines... les articles sont 88 pour le moment...
bonnes recherches

Gwen 28/06/2015 15:20

J'ai enfin l'explication de ce silence inquiétagnt. L'important est que c'est derrière toi ! Je n'ai pas trouvé le moyen d'aller sur tes pages de généalogie... Non pas que Florence (que je ne connais pas) ne m'intéresse pas, mais les ancêtres sont mon dada, tu l'as compris !
Je reviendrai vers toi, mais je cours de ce pas aux AD 16.
Bon dimanche
Gwen

Gwen 27/06/2015 19:47

Bonjour Gaby !
Comme je suis heureuse de vous (te) retrouver... Pourquoi ce long silence sur la blogosphère ? J'avais laissé ton blog dans mes favoris, mais il restait en l'état de sommeil prolongé et je me suis fait du souci.
C'est très indulgent de trouver mes coquelicots à ton goût : je ne m'explique pas l'aversion que j'éprouve pour eux. Peut-être parce que le sujet m'a été imposé et non choisi par moi ?
Je suis replongée dans la généalogie de mon mari et tentant de dénouer une énigme familiale dans laquelle j'avance à pas comptés. Les AD de Charente ont mis leurs registres en ligne gratuitement. Jusque récemment, il fallait payer assez cher pour les consulter de chez soi, mais pour moi moins que l'hôtel et le gazole pour me rendre à Angoulême ! Néanmoins, je sais que j'ai maintenant tout mon temps et je n'ai plus à m'abrutir pour "rentabiliser" le temps souscrit.
Je suis arrière-grand-mère depuis 3 mois 'un petit Matthieu, franco-espagnol né à Barcelone et qui vit avec ses parents à Santo Domingo en Rép' Dom' (comme ils disent). Ce petit bonhomme entame la 21e génération de quelques-unes de nos branches puisqu'il nous a fait grimper d'un échelon dans l'arbre familial. La liste de ses ancêtres connus (côté français) tient sur 88 pages par GénéaTique.
Amitiés
Gwen

gaby 28/06/2015 11:42

bonjour gwen
c'est malheureusent la maladie qui m'a éloignée du Web. la dépression pour ne plus pouvoir marcher et les médicaments quotidiens ...ça te fait passer l'envie de vivre
je reviens doucement mais sans le stress qui me faisait courir sur tous les blogs avant ... je prends mon temps si on me lit c'est bien sinon c'est pareil... le plus zen possible....
moi j'ai deux petits fils franco-italiens à Florence c'est le dédut d'une géné internationale (!!!) qui jusqu'à présent n'était que franco-française les temps changent les gens bougent et les croisements augmentent
bises et bonnes recherches

Haut de page