Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les luttes intestines

par GABY 9 Novembre 2007, 08:00 3-LE JARDIN DES DELICES

 




J'ai toujours vécu avec des chiens.
Depuis mon enfance .
Mon père avait un berger allemand. C'est lui qui s'en occupait et je n'avais de rapport avec ce toutou que pour jouer, avec un ballon en général ou bien avec une corde qu'il tirait d'un côté pendant que je tirais de l'autre. Je me souviens du chagrin de mes parents quand il est mort... Moi, j'étais trop petite et je ne comprenais pas, j'attendais qu'il revienne pour jouer avec moi.
Et puis beaucoup de temps a passé, j’ai eu d’autres chiens, entre autres un terrier très affectueux et puis enfin, j'ai eu des enfants. Ils voulaient un chiot avec l'insouciance de leur âge, pour le promener, jouer avec lui. Un désir capricieux qui ne tenait pas compte de la situation objective où cet animal aurait à vivre.  Nous avons cédé, même si je savais que  le problème serait de gérer une bête dans l'appartement où nous habitions alors. ... et de le faire vivre avec un chat!
C'était un cocker blond , un amour de petit chiot qui logeait dans une main de mon mari! Bien vite, les enfants ont compris qu'il fallait attendre qu'il grandisse et qu'il fallait seulement s'en occuper pour tous ses besoins, pour le sortir, pour le laver,  le peigner, le soigner et... enfin  bref, ce n'était plus ce qu'ils auraient voulu! La "pomme de terre bouillante" fut pour moi, je travaillais alors et j'ai dû souvent, pour ne pas laisser le chiot seul à la maison, l'emmener avec moi au travail. Je survole cette période pendant laquelle j'ai appris, en tâtonnant, à dresser un chien à devenir un membre de la famille, qui respecte et aime ses maîtres et se comporte proprement à la maison. Elever des chiens, c'est comme élever des enfants: il faut  de la fermeté, des règles et beaucoup d'amour.
La proximité du chat n'a pas posé trop de problèmes. Chacun avait son territoire : le chat au salon et le chiot dans la cuisine.
Les années passent, le cocker meurt de vieillesse, nous déménageons.

La nouvelle maison à la campagne est grande mais surtout elle dispose de beaucoup d'espace extérieur et d'une grande remise avec chauffage... Nous avons donc jusqu'à cinq chiens en 2004: un berger allemand Troy, qui  remplace Jacq, un autre berger allemand  mort en 2002, un berger de la Maremme blanc Ruy( né en 1994), un setter anglais Kevin(né en 1992), un setter anglais Leo (né en 2004),  un bâtard sympa Dylan (né en 2004).
De
gauche à droite  : Kevin,Jack, Ruy
les-trois-chiens-Kevin--Jack--Ruy.jpg
LEO en 2004:

les deux setters:Kevin le vieux, Leo le jeune.

le-jardin-des-delices...les-deux-setters-017.jpg
Le chef du "troupeau" (après mon mari!) est Troy, il domine les autres, surtout les deux chiots Dylan et Leo, qui s'ouvrent comme des poulets à la grille devant lui en signe de soumission...
Troy:
100-0652.jpg

Les règles sont simples, les chiots doivent respecter les deux chiens adultes et le berger allemand et rien ne leur arrivera. Mais voilà que ce bel équilibre est rompu, les deux adultes sont-ils trop vieux? La lutte pour le plus dominant commence ....Ce ne sera pas les setters qui s'en balancent royalement, ils sont trop doux et soumis de caractère. Restent Troy, Ruy et Dylan.  Ruy est un berger de la Maremme et ces chiens sont dominants de nature, très rustiques et supportant bien la vie à l’air libre, mais Ruy est déjà vieux et il a pris la leishmaniose, une terrible maladie endémique dans les campagnes toscanes...

RUY.jpg
 
Affaibli et sans forces, il lutte encore pour affirmer sa supériorité. Les setters acceptent sans états d'âme ! Troy le supporte. Mais le chiot Dylan, qui n'a pas encore un an, manifeste des comportements agressifs que nous essayons d'enrayer en séparant les deux "coqs". Nous sommes certains que le chiot ne sera  pas capable de faire du mal au vieux.

 Nous nous trompions lourdement.

Un jour comme les autres, les 2 setters, le berger allemand , Ruy et Dylan sont ensemble, j'entends dans le parc des plaintes faibles et sort aussitôt voir ce qu'il se passe. La gueule de Dylan est au-dessus de la tête de Ruy qui gémit doucement ...J'interviens  en éloignant Dylan.

   Attention
photos dures!

1° attaque

RUY-primo-scontro-con-dylan.JPG

RUY-primo-scontro-con-dylan.JPGRUY-primo-scontro-con-dylan.JPG

Ruy est enfermé dans la remise où je le soigne comme je peux, car il refuse d'être touché. Je lui donne de l'eau et sa patée et je le laisse seul. Il reste pendant quelques jours, ainsi assisté. La blessure se remet, sans autres problèmes. Ruy décide alors qu'il est resté seul assez longtemps et me fait comprendre qu'il veut sortir de la zone protégée, il aboit, il se démène, va vers la grille ...
Bon! c'est comme tu veux ! Je le laisse aller avec les autres, je surveille un peu et puis, tout me semblant tranquille, je vais vaquer à mes occupations ...
Quelques jours passent ...
Le même scénario se reproduit : j'entends  des gémissements , je sors , Dylan est sur la tête de Ruy , les autres regardent, je les sépare, remet le blessé dans la remise ...

2° attaque
RUY-2---attaque-de-Dylan.JPG

Cette fois, c'est plus grave, il saigne beaucoup et ma vétérinaire me prescrit médicaments et désinfectants que j'ai du mal à appliquer: le chien ne veut pas être touché et me montre les dents, lui qui est toujours si affectueux avec moi!  De nouveau à l'abri dans la remise avec son petit enclos, Ruy semble plus abattu que la première fois, je lui donne à manger dans la paume de la main et lui parle doucement. Il n'ouvre même pas les yeux. Il ne se remettra complètement que le mois après.
Conseil de famille, discussion, on m'interroge : que s'est-il passé exactement ? est-ce que Dylan n'a pas accepté de se soumettre au vieux chien ? est-ce qu'il voulait seulement jouer? Est-ce que Troy a aussi participé à la "leçon" donnée à Ruy? Comment un chiot, si affectueux avec nous, a-t-il pu agresser Ruy ?Les deux setters n'ont rien à faire dans cette histoire, occupés qu'ils sont à chasser les lézards et à courir derrière les hirondelles et les papillons......
Je propose timidement une solution:  châtrer Dylan ? trois paires d'yeux masculins me foudroient, c'est comme si je portais atteinte à leur virilité !! Le fils numéro deux constate : "tu as dèjà fait ça à Bono!". Bono? c'est le chat. Les deux belles-filles gênées chuchotent ...c'est pas leurs oignons!
Finalement, on décide de construire un enclos pour Dylan, nous disposons de beaucoup de place, il ne sera pas complètement exclu mais ne pourra plus faire de dégâts....Le fils numéro un, de retour de chez le vétérinaire, me concède : "le véto, il est de ton avis, châtrer!"  Tiens !
Et Dylan prend possession de son nouveau territoire plutôt grand, avec une petite maison en bois rien que pour lui. C'est là qu'il est enfermé quand nous ne sommes pas là.  Entre temps, Kevin le setter est mort à 15 ans en juillet 2006. Ruy le suit après quelques mois, en novembre. Le territoire revient sous la domination de Troy, le berger allemand, sans autre concurrent que le petit Leo, qui s'en balance comme de sa première dent...
Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants... heu! non! Ce n’est pas un conte et ce sont tous des mâles, cela serait donc difficile...

Dylan (3 ans aujourd'hui)
DYLAN.jpg

d'autres histoires de chiens c'est ici
et
ici

--

commentaires

monique 16/11/2007 19:40

pas facile de faire cohabiter tous ces chiens ! je n'en ai eu qu'une, Sandy, une petite cocker rousse et maintenant j'ai deux chattes qui se font parfois frtt frtt et parfois dorment presque dans les pattes l'une de l'autre !j'avais bien lu ton article sur la fille imbécile.

:0010:GABY:0059: 21/11/2007 11:19

J'ai eu aussi un cocker, ils sont délicieux! je viens de me lever après quelques jours de bonne (sic) grippe...mais ça va aller mieux à bientôt

Fancri 12/11/2007 08:10

bonne semaine chez toi bises

GABY:0059: 13/11/2007 12:05

Merci à toi aussi je vais chercher d'autres escaliers

serge 12/11/2007 07:16

une belle saga qui est racontée et qui pourrait être transposée pour des humains tant la conquête d'un territoire ou de biens générent des violences ....bonne semaine

GABY 13/11/2007 12:04

il suffit de relire l'Histoire!!tu as raison

Annick 12/11/2007 01:15

pett coucou du dimanche soir...je n'ai pas souvenir des moustiques sur le marais....chaleureux bisous de la guyanaise.

GABY:0010::0059: 13/11/2007 12:03

merci Annick je passe ce soir journée trop remplie !!

pol 11/11/2007 18:00

lutte pour le pouvoir comme chez les hommesbon dimanche

GABY:0010::0059: 11/11/2007 19:33

le pouvoir, pouvoir,(il potere, potere) un substantif égal à un verbe...dans les deux langues

Haut de page