Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la valse des frontières

par GABY 14 Septembre 2008, 05:30 1-GENEALOGIE: LES ORIGINES













        En passant définitivement à la France en 1659, la région du Roussillon subit une francisation linguistique  rapide, enregistrée  sur les actes paroissiaux d'abord, puis plus tard, après la révolution, sur les actes de l'état civil. Tous les Catalans, de ce côté nord des Pyrénées, qui avaient nom et prénom, à la forme tant soit peu espagnole, adoptent la version française de  leurs patronyme et prénom. C'est ainsi que l'on trouve parmi les prénoms des Jaume qui deviennent Jacques, des Domingo qui deviennent Dominique, des Tecla qui se transforment en Thécle, des Isabel qui deviennent Elise ou Elisabeth, des Antoni qui deviennent Antoine. Pour les noms de famille, on trouve les transformations de Carrera en Carrère, de Gauderico en Gaudry, de Serra en Sèrre, Costa devient Coste et Beltran devient Bertrand. Le nom de famille Baixas, qui se prononce Bachas, se transcrira comme il se prononce. Balent sera souvent transcrit comme Valent. La similitude avec la langue occitane permet aux noms de se conserver presque intacts comme Blanquer qui devient Blanquier.


voir ici la valse des frontières




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

bernadette 20/09/2008 12:30

oui , c'est dure de quitter la mer .tu as ramené des coquillages ? et bien , met ton oreille sur un , tu ferme les yeux , et tu imagine . qui n'a pas fais ça ? bisousbernadette

Bohnita 19/09/2008 22:42

Bonsoir Gaby ! Avant tout je voudrais te dire que je vais bien. Le silence sur blog n'est pas signe de malaise mais d'activité intense...Ton article sur la valse des frontières et le lien vers lequel tu nous envoies sont vraiment intéressants. Je remarque que malgré toutes les "pertes et gains" de ma région d'Alsace nos prénoms ou patronymes n'ont pas ou guère évolués. Ou du moins que de façon temporaire. En 39-45 par exemple, les prénoms français ont été germanisés. Adèle, ma grand-mère, a vu son prénom germanisé en "Adélaïda", Jeanne est devenue "Johanna", Geneviève : "Genoveva". Pour Christiane (maman née en 44) c'est son 2ème prénom Angélique, transformé en "Angelika" qui a remplacé le 1er jugé trop français... Je te souhaite un beau et bon week-end, bise à toi.

Yvette 19/09/2008 21:56

Très intéressante ta valse des frontières mais je suis d'accord avec Lévy Georges, on a oublié l'Algérie de 1830 à 1962. Il faut croire que cela n'intéressait pas tout le monde sauf ceux qui y vivaient. Et puis ce n'était que la carte de France, les autres colonies n'y sont pas non plus.Merci Gaby    Yvette

clo 18/09/2008 11:45

Et un casse-tàte généalogique de plus  :)Taguée chez moi :0010:

Santounette 17/09/2008 21:31

Il devait très certainement y avoir une raison car de nos jours je ne suis pas sur que ce soit le cas, du côté de Nice, il y a beaucoup de noms italiens et le Nissart a resisté. Avec tes recherches généalogiques tu apprends beaucoup d'autres choses intéressantes, c'est ce qui fait tout l'intérêt de ton travail.Gros bisouSantounette  

Haut de page