Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la tête dans les étoiles(2)

par GABY 7 Mars 2009, 07:47 2- CHRONIQUES FLORENTINES









       C'est donc ce "jouet" que Galilée eut l'intuition d'orienter vers la lune. Ce qui ouvrit la voie, il y a 400 ans, à la science moderne .

     Avant lui, l’observation du ciel, née avec l’homme, n’avait pas encore élaboré une méthode scientifique qui puisse séparer la vérité de la superstition, comme l’astronomie de l’astrologie. C’est bien Galileo Galilei (1564/1642) qui en est le pionnier.  En orientant son jouet vers les étoiles, il va découvrir un univers que personne d’autre n’avait pu voir. 

      Au cours de l’été  1609, il présente à Venise sa lunette qu’il a modifiée avec des lentilles qui permettent un agrandissement de 8 fois le sujet . Ce qui lui vaut la chaire de Mathématiques à l’université de Padoue avec 1000 florins de salaire ...Au mois de novembre, il dispose d’un instrument qu’il a encore modifié et qui permet un agrandissement de 20 fois le sujet. A la même époque, Thomas Harriot  dispose d’une lunette qui agrandit 6 fois le sujet seulement .

       C’est la course à qui arrivera le premier à décrire les merveilles de l’univers avec des instruments de plus en plus puissants et cette course continue encore aujourd’hui avec les satellites qui s’aventurent de plus en plus près des objets célestes .

la lune vue par Galilée:

 

 

       En 1610, Galilée publie  "Sidereus nuncius"( le messager des étoiles ).


 

 

         Au fur et à mesure que son instrument s’amèliore et devient plus puissant , Galilée découvre d’autres étoiles, étudie Saturne et Jupiter, les phases de Vénus, et la rotation autour du soleil. La découverte qui lui vaudra la renommée est celle des 4 « lunes »  de Jupiter, observées en janvier 1610. En hommage aux Médicis et à Cosme II en particulier, Galilée les nommera les «  astres Médicéens » .

 

 

 

les phases de Vénus

 

 

 

l'anneau de Saturne

 

       Tous les épisodes de sa vie de savant persécuté sont connus, son adhésion aux thèses de Copernic (1473/1543) aussi . Son entêtement à soutenir ses thèses contre les autorités  cédera pourtant devant l’excommunication et la nécessité d’abjurer pour survivre en 1636 . Son oeuvre, très vaste , recouvre des études sur l’astronomie, la philosophie , la physique et les mathématiques.

       Kepler(1571/1630) et Newton (1642/1727) reprendront et approfondiront ses découvertes.

       De lui, on se rappelle la phrase :"Eppur si muove !"

(Et pourtant, elle tourne )prononcée après avoir signé son abjuration. 

 

 

commentaires

Véro 22/03/2009 16:48

j'ai pris plaisir à lire cet hommage.Véro

Annick à Cayenne 09/03/2009 02:02

un "grand homme" ce Galilée!et quelle torture pour lui d'abjurer tout ce à quoi il croyait...heureusement que d'autres ont repris la suite plus tard!bisous de Cayenne.

qing et rene 09/03/2009 01:50

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
cet article met bien en evidence le retard de l'Europe en astronomie, la chine avais 4000 ans d'avance
Bonne journée du lundi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

Bohnita 08/03/2009 21:41

Merci Gaby pour cet hommage que tu as magistralement rédigé. Les illustrations et documents joints sont éloquents du sens de l'observation de cet homme. Aujourd'hui, nous avons du mal à comprendre qu'il ait été persécuté, mais essayons d'imaginer, en nous situant dans son époque, combien ses découvertes remettaient en cause la représentation de l'Univers... Une véritable révolution !Bon dimanche soir Gaby, bise à toi + à bientôt !

Santounette 08/03/2009 19:18

Heureusement que ces grands hommes étaient là, ils ont permi de faire progresser la science, effectivement, vu leur époque, c'était prématuré, ils étaient trop en avance sur leur temps.Bises  

Haut de page